La viande et les fast-food

On le sait tous, la viande venant des fast-food est souvent tout sauf de bonne qualité. Une enquête a été faite auprès des fast-food les plus connus (Burger King, Domino’s Pizza, KFC, McDonald’s, Pizza Hut, Subway…) sur la qualité de vie des élevages de poulets.

Au total, neuf des plus grandes chaînes de restauration rapide au monde ont été évaluées par World Animal Protection (WAP) quant à leur respect du bien-être des poulets de chair. L’association a analysé les données diffusées publiquement par ces entreprises, et ce dans trois domaines :

  • l’importance accordée par l’entreprise au bien-être des poulets
  • les engagements pris pour améliorer leurs conditions de vie
  • ce qui est officiellement rapporté

Dans chaque domaine, les entreprises pouvaient se voir décerner des notes allant de « très bien » à « en échec », en passant par « bien », « acceptable », « médiocre » et « très médiocre ».

Résultat : aucune des chaînes de restauration rapide ne dépasse le « médiocre ». « L’étourdissement efficace des animaux avant l’abattage n’est même pas garanti « , c’est-à-dire que les animaux peuvent être encore conscients au moment de l’abattage.

Les conditions de vie de ces animaux ne vont donc guère changer à l’échelle mondiale. Ces êtres vivants continueront de « vivre » enfermés dans des petites cages, entassés, gavés d’antibiotiques.

Il y a 1 personne sur 5 qui mange plus d’une fois par semaine dans un fast-food. En France, nous sommes proche de 67 millions. Ainsi, 13,4 millions de Français se rendraient dans un fast-food chaque semaine. Lorsqu’on va manger dans un fast-food, ce n’est pas pour manger équilibré… alors on prend 3 viandes, dans un burger, un lot de 12 nuggets… Bref un véritable carnage. La viande vient essentiellement d’élevage intensif !

Manger dans un fast-food signifie soutenir l’élevage intensif et donc la maltraitance animale.

Plusieurs de ces entreprises ont déjà initié une réflexion, voire pris certains engagements sur cette problématique comme McDonald’s qui demande à ses fournisseurs d’améliorer les conditions d’élevage et d’abattage des poulets, leurs fournisseurs doivent se conformer à 8 nouvelles règles avant 2024. Elles n’ignorent donc pas le sujet et, tandis que certaines restent inactives d’autres cherchent à développer de nouvelles stratégies. Est-ce juste du marketing ?

Et vous, qu’est ce que vous attendez pour faire parti de ces personnes responsables ? Limitez votre consommation ! 

Océans, Lucy, Julie – 2nde4
Sources : WAP