ArticlesClub Antarctique

L’Antarctique : Un continent qui n’a pas toujours été froid…

Si aujourd’hui l’Antarctique est réputé pour être le continent le plus froid du monde, cela n’a pas toujours été le cas. De fait, il y a 180 à 500 millions d’années l’Antarctique faisait partie d’un super continent appelé le Gondwana (fig. 1) et était relié à l’Amérique du Sud, l’Afrique, l’Australie, la Péninsule arabique et au sous-continent Indien.

Figure 1 : Schéma du continent de Gondwana et de la présence des fossiles communs.  

D’après les études menées sur des sédiments, l’Antarctique était à l’époque un continent chaud au climat tropical.

Des scientifiques ont découvert à 800m sous la couche de glace du pollen de plantes poussant uniquement dans les régions tropicales d’aujourd’hui.

Parmi les espèces vivant en Antarctique durant cette période (Eocène) nous pouvons citer l’Antarctodon, un mammifère aujourd’hui disparu, mais semblable au tapir que nous connaissons.

 

 

Comment se fait-il que le continent soit si froid aujourd’hui ?

On estime qu’il y a 56 millions d’années, l’Amérique du Sud s’est détachée de l’Antarctique ; 16 millions d’années plus tard, soit il y a 40 millions d’années, l’Australie s’est à son tour éloignée de l’Antarctique.

Ces différentes séparations auraient commencé à faire dériver l’Antarctique vers le sud. En conséquence une nouvelle force apparaît dans l’océan Austral : le courant circumpolaire antarctique (Fig. 2).

Fig. 2: Époques géologiques et courant circumpolaire antarctique. 

Ce courant, réputé pour être le plus puissant du monde, aurait éloigné les eaux chaudes de l’Antarctique tout en faisant émerger les eaux glaciales du fond de l’Océan sur le littoral du continent.

Cela aurait eu un effet non négligeable sur le refroidissement de l’Antarctique. De surcroît, vers la fin de l’Eocène et le début de l’Oligocène (Fig 2), nous assistons à un refroidissement général du globe.

 

Les températures auraient particulièrement baissé sous les hautes latitudes arctiques et antarctiques. Ce refroidissement a, selon divers scientifiques, été causé par la baisse du CO2 dans l’atmosphère ; cette hypothèse qui n’est pas encore vérifiée expliquerait en grande partie l’englacement des régions polaires.

Les premiers glaciers de l’Antarctique se seraient formés il y a 36,5 millions d’années, faisant disparaître la végétation.

Un article de Noé pour le Club Antarctique

Source des images : 

Image d’en-tête : Pixabay, image du domaine public

Figure 1: Wikipédia, article sur la biogéographie : https://en.wikipedia.org/wiki/Biogeography
Figure 2 : https://www.gabbydabby.com/index.php/2016/06/04/mesozoic-era-the-dinosaur-age/ – Droits réservés