Sortie du prix littéraire Paul Langevin 2016

Najet, Nesrine, Oumou, Yasmine, Joyce, Hawwa sont allées au pôle Auguste Escoffier à Villeneuve Loubet jeudi 2 juin pour assister à la remise du prix de littérature jeunesse Langevin.

 

Des questions à foison pour la lauréate 2016, Claire Mazard

 

Cette année, le gagnant du prix est Claire Mazard pour son roman Une arme dans la tête, très largement plébiscité par les 363 élèves participants.

Un long échange très enrichissant, par skype (grève des trains oblige) a eu lieu avec l’auteur. De nombreuses questions ont été posées sur ses sources d’inspiration, les livres de sa vie, le sujet de sa prochaine œuvre.

Joyce, qui déteste les fins ouvertes, voulait absolument savoir ce qui se passerait entre Apollinaire et Alysée, les deux protagonistes. Mais l’écrivaine préfère laisser l’imagination des lecteurs voire les pousser à écrire la suite.

Elle a aussi évoquée l’importance de la recherche documentaire, essentielle pour écrire Une arme dans la tête, dont le héros Apollinaire est un enfant-soldat africain traumatisé par son expérience mais tente de revivre dans un foyer d’accueil en France.

Claire Mazard prend à cœur le sujet de la manipulation des jeunes, mais même si elle consacre souvent ses textes à des thématiques difficiles, elle tente toujours d’apporter poésie et optimisme.

Des élèves investis autour de la lecture

Claire Mazard n’était pas la seule à être à l’honneur. Les élèves des différents collèges du département avaient produit de nombreuses créations centrées sur les titres de la séléction : affiches façon cinéma, films en « stop-motions », émissions filmées de critique littéraire, nuages de mots-clés, couvertures de livres revisitées mais aussi représentations théâtrâles, pilotées par la compagnie Voix public : il y en avait pour tous les goûts.

Tensions lors du quizz
Tensions lors du quizz

Comme tous les ans a eu également lieu le quizz inter-collège sur les six livres en compétition. Très animé comme d’habitude, ce moment a permis de se rendre compte que les élèves ont lu très assiduemment les romans durant toute l’année.

Festivités pour clotûrer

Pour finir, les élèves ont assisté à deux spectacles, autour du hip-hop : une démonstration de beat-boxing par Jasim et une performance

acrobatique et chorégraphique du groupe de danseurs niçois « objectif lune ». Un divertissement très apprécié par les jeunes.

 

Laisser un commentaire