L'AiglonSciencesSociété

L’expérimentation animale, une pratique sans éthique

A quoi pensez-vous quand vous vous maquillez ? Quand vous vous badigeonnez le visage de crème hydratante ou encore quand vous achetez des cosmétiques dans vos grandes enseignes préférées ? “Que cette teinte de gloss et belle…”, “C’est fou comme mes boutons ont disparu!” Voilà ce que vous vous dites. Mais je doute que vous pensiez aux petits êtres qui se cachent derrière vos produits de beauté et pharmaceutiques. 

Pourtant, les tests sur les animaux sont malheureusement bien une réalité.

 

Qui sont ces animaux et d’où viennent-ils ?

“L’expérimentation animale consiste à utiliser des animaux comme substitut ou « modèle », pour mieux comprendre la physiologie d’un organisme et ses réponses à divers facteurs ou substances, et tout particulièrement pour tenter de prévoir ce qui se passe chez l’Homme.” (Wikipedia).

D’après les chiffres du gouvernement, environ 2,2 millions d’animaux sont utilisés comme véritables cobayes lors d’expérimentations dans le domaine médical. Malheureusement, les chiffres concernant les tests sur les animaux dans le milieu du cosmétique ne sont pas révélés. La plupart des victimes sont des souris ou des rats (les rongeurs sont plus utilisés pour des raisons financières et de taille) mais on compte aussi les lapins, hamsters, chats, chiens, chevaux ou encore les singes et volailles.

Ces animaux proviennent d’élevages spécialisés et tenus secrets pour l’expérimentation et ne voient jamais la lumière du jour.

 

L’expérimentation animale dans le milieu médical

Voici les domaines dans lesquels les animaux sont utilisés pour des tests :

Objectif des expérimentations %
Études de biologie fondamentale 36,2
Recherche et développement en médecine humaine, vétérinaire et dentisterie 28,4
Production et contrôle en médecine humaine, vétérinaire et dentisterie 27,1
Maintenance de colonies d’animaux 4
Enseignement 2,2
Conservation des espèces 1,9
Protection de l’environnement 0,2
Enquêtes médico-légales >0,1

 Source : Wikipédia “Expérimentation animale”

 

Maladies étudiées %
Autres maladies humaines 45,9
Troubles mentaux 20,2
Cancer 16,8
Maladies animales 9,2
Maladies cardio-vasculaires 7,2

 Source : Wikipédia “Expérimentation animale”

 

Si tout le monde semble plutôt d’accord pour condamner l’expérimentation animale dans le domaine des cosmétiques, le sujet est plus délicat dans le milieu médical, car la recherche peut servir à sauver des vies. Malheureusement, beaucoup d’expériences ont pour but de développer, de produire et de mettre sur le marché des produits de parapharmacie comme les shampoings, baumes à lèvres, crèmes… Ces produits là ne sont pas vitaux pour les humains mais contribuent pourtant au mal-être des animaux de laboratoire.

Par exemple, pour tester l’efficacité d’une crème solaire, on rase la peau de l’animal, on applique le produit et on place le lapin ou le chat sous une lampe UV jusqu’à ce que la peau brûle.

Alors la prochaine fois que vous irez à la plage, mettez plutôt le t-shirt anti UV que votre grand-mère vous propose…

L’expérimentation animale dans le milieu du cosmétique

Depuis 2013, la loi Européenne interdit l’expérimentation animale pour tous les produits cosmétiques finis et mis sur le marché Européen. Officiellement, vous ne pouvez donc pas acheter à des firmes qui ne répondent pas aux critères de l’U.E.

Pourtant, certains des produits que vous achetez proviennent de l’étranger et ne suivent pas forcément les mêmes réglementations pour ce qui est de l’expérimentation animale. De plus, il est préférable de ne pas acheter de produits sur lesquels le logo cruelty-free n’est pas mis en valeur car cela peut prouver que la marque en  question n’est pas limpide sur le sujet.

L’association PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) lutte contre les tests sur les animaux et agit quotidiennement pour promouvoir leur bien-être. Si vous voulez plus d’informations, vous pouvez accéder à leur site grâce au lien suivant :

https://www.petafrance.com/actualites/

La clé c’est de se renseigner!

 

Qu’est ce que vous pouvez faire ?

 

Malgré les interdictions et les lois passées sur le sujet, il est toujours possible d’acheter des produits testés sur les animaux. Alors si vous n’êtes pas sûr qu’une marque est certifiée, n’achetez pas.

Comme chaque problème généré par la production et la consommation d’un produit, il y a une solution très simple et efficace pour y remédier. Il faut que le consommateur agisse ! Une marque n’est rien sans ses fidèles acheteurs alors c’est à vous de jouer. 

Premièrement, n’hésitez pas à signer des pétitions en circulation pour le bien-être animal. Vous n’avez pas besoin de faire un don d’argent mais donner de votre temps n’est pas un geste vain ! 

Deuxièmement, soyez très attentif lorsque vous faites vos achats, lisez bien les emballages à la recherche d’une indication que le produit est cruelty-free, comme un logo par exemple. Le plus connu est celui du “leaping bunny”.

 

Le terme cruelty-free, traduit de l’anglais, signifie que le produit en question n’a pas été fabriqué en s’appuyant sur des tests avec des animaux.

Évitez d’acheter des cosmétiques bas de gamme et à bas prix car ce sont majoritairement ces produits qui sont testés sur les animaux. Ne sous-estimez pas votre pouvoir en tant que consommateur !

Voici quelques marques certifiées cruelty free

The Body Shop 

https://www.thebodyshop.com/fr-fr/store-finder

Caudalie

https://fr.caudalie.com/

Aroma-Zone

https://www.aroma-zone.com/ 

Faites le pour eux…

Chloé

Sources des images :