Alter Ego 3 : L’antisémitisme pendant la Seconde Guerre mondiale (1ère partie)

ALTER EGO 3  L’antisémitisme pendant la Seconde Guerre mondiale (1ère partie)

 

(Irina, Claire, Mylène et l’équipe technique : Alexis et Maxime)

 

Alter ego « Respecter les différences et refuser les discriminations »

Irina reçoit dans Alter ego Daniel Wancier, président de Yad Vashem Nice-Côte d’Azur. Daniel Wancier, enfant caché pendant la Deuxième Guerre mondiale pour échapper à la politique antisémite de l’Allemagne nazie dans la France occupée,  est un gardien de la mémoire. Le Comité Yad Vashem est un institut siégeant à Jérusalem qui s’est donné pour missions de perpétuer la mémoire de la Shoah et de reconnaître les « Justes parmi les Nations ».

Mylène rappelle les grandes lignes de la politique antisémite du IIIème Reich et ses répercussions dans la France de la Seconde Guerre mondiale.

Claire sollicite ensuite le témoignage de Daniel Wancier sur cette période dramatique de l’histoire. Enfant d’une famille juive immigrée, il a été la cible de la barbarie nazie pendant la  « rafle du Vél d’Hiv » le 16 juillet 1942. Il raconte sa fuite grâce à sa mère, son passage en « zone libre », sa détention dans le camp de Rivesaltes, son évasion et sa vie d’enfant caché de ferme en ferme.