Raydio. L'info du Lycée Raynouard

La webradio et le site d'information du lycée Raynouard de Brignoles, par les élèves et pour les élèves

Raydio. L'info du Lycée Raynouard
Actu

Le 1. Le journal qui vous donne une longueur d’avance sur l’IA

 Savais-tu que le journal Le 1 a été créé en avril 2014 par Eric Fottorino ?

Ce journal est connu pour son format unique, tu pourrais décorer ta chambre avec les journaux Le 1 car il se déplie en format poster. Tu sais qu’aujourd’hui quinze personnes travaillent dans ce journal. Parmi eux nous pouvons citer : Eric Fottorino (Directeur de le Publication), Nathalie Thiriez (Directrice Artistique), Laurent Greilsamer (Conseiller Editorial), Julien Bisson (rédacteur en Chef). Le nombre de journalistes travaillant pour Le 1 n’est pas clairement spécifié, car pour chaque sujet abordé le journal fait appel à des chercheurs, des artistes, poètes ou encore écrivains, pour avoir des points de vue différents.

 

Le 1 décrypte pour vous les enjeux de l’intelligence artificielle

  • Une expérience de lecture en profondeur

Depuis 2018, cet hebdomadaire a traité l’I.A à travers deux dossiers. Le 1 hebdo n° 187 31/01/2018: Robots faut-il leur dire merci et Le 1 hebdo n°432 01/02/2023 : l’I.A va-t-elle nous remplacer ?

 

Je sais déjà ce que tu dois te dire : « deux dossiers sur 465 parutions depuis sa création ! C’est vraiment peu ! ». Vu sous cet angle, tu as raison, mais à l’inverse d’autres journaux périodiques, Le 1 se focalise sur un seul sujet d’actualité à chacune de ses parutions, pour en faire un dossier complet. Pas besoin de faire de la quantité quand on fait de la qualité.

 

Comme tu l’auras déjà compris, la ligne éditoriale du journal Le 1 est de se concentrer sur une seule grande question d’actualité chaque semaine, traitée sous plusieurs angles. Dans notre cas précis de l’I.A à travers les robots humanoïdes, ce périodique a fait appel à des mathématiciens (Cédric Villani), des roboticiens (Laurence Devillers), journaliste (Julien Bisson), anthropologue (Denis Vidal) ou encore un poète (Louis Chevallier). Son angle journalistique est donc très large, à la fois scientifique, psychologique, sociétal ou économique.

  • L’intelligence artificielle : un regard global sur les enjeux et les perspectives

Tu remarqueras qu’il n’y a pas réellement de positionnement de la part du journal qui soulève à la fois les aspects négatifs et positifs, sa vision est globale. En effet, on relève les aspects positifs du robot humanoïde notamment dans le domaine de la santé et de l’assistance aux personnes mais aussi ses dangers quant au risque de dépendance, d’isolement, de blessure ou encore de piratage. Nous n’avons mis que 3 perspectives car il y aurait plein de choses à dire sur les IA. Nous avons fait un choix, si vous voulez plus d’informations, allez voir les articles de mes autres camarades après avoir fini de lire le nôtre.

  • Une révolution sur le marché du travail, les IA pourrait prendre votre métier ?
  • Source: https://www.marianne.net/

Depuis le début de la modernité, il y a eu une vague d’inquiétude quant au développement de la technologie et au remplacement des humains. Pour la plupart, elles se sont révélées fausses. Le manque de travail n’est pas forcément dû à la technologie mais plutôt à d’autres facteurs économiques ou politiques. Il est légitime de se préoccuper des impacts forts qu’aura cette révolution sur le marché du travail car la capacité des IA peut prendre en charge des tâches humaines tel qu’un diagnostic médical, conduite de voiture… Les robots ont des capacités intellectuelles qu’aucun cerveau humain ne possède. Les humains ont plus des facilités manuelles.

  • Les perspectives

Par ailleurs le journal nous appel à nous questionner :

L’I.A a-t-elle un réel avenir dans le domaine des robots humanoïdes car ses robots en représentent une part infime. Cette technologie ne serait elle pas limitée par la question de l’éthique, car ces robots ont un impact psychologique sur leurs utilisateurs et le concepteur influence les réactions du robot.

Ne crois-tu pas qu’il est difficile de savoir ce que les I.A pourront faire dans quelques années ?

Si tu regardes les études rétrospectives tu t’apercevras que le futur est toujours démenti, en positif ou en négatif.

 

  • De nombreux artistes utilisent l’IA pour rendre visible ses dangers et ses limitations.

Les IA peuvent fausser des vidéos, c’est-à-dire qu’elles peuvent faire des choses que des personnes n’ont jamais dites ou faites afin de demander un accès à des données sécurisées. Elles peuvent aussi manipuler l’opinion, nuire à la réputation d’une personne. Alors soit prudent et vérifie toujours les sources des informations que tu trouves sur internet.

 

Bilan : le journal Le 1 a donc une approche éditoriale innovante et une présentation unique. C’est à travers les yeux de grands écrivains, poète, chercheurs, scientifique, économiste ou encore politiste que nous avons pu découvrir le monde de l’intelligence artificielle. Les IA révolutionnent notre quotidien et sont en plein développement. Mais attention car nous ne maîtrisons pas tout et n’avons pas assez de recul pour en mesurer les dangers.

 

 

Article rédigé par les journalistes de la classe de 2GT4 :

Morgan  Nadjarian                                                                                                                                                          Morgan Bellil                                                                                                                                                                      Juliette Chiale