Filet: Greta Thunberg, l’enfant du climat

Une jeune lycéenne de 16 ans en tête d’une marche contre le climat.

Greta Thunberg, agée de 16 ans, à lancé un appel en Suéde en aout 2018 qui, depuis, s’est exporté à l’international. Elle a pris l’initiative de faire la gréve scolaire pour le climat, Suite a cela, elle a était nominée pour le prix Nobel de la paix, C’est à ce jour la plus jeune nominée pour ce prix, aprés Malala Yousafzai, élue a 17 ans, en 2014.

Fin janvier, son nom à été proposé par trois députés de la gauche socialiste pour obtenir le prix nobel de la paix, une récompense décernée après délibération le 11 octobre: « Nous avons proposé Greta Thunberg parce que le changement climatique, si on ne l’enraye pas, sera la principale cause des guerres, conflits eflux de réfugiés à l’avenir » a déclaré le député norvégien Freddy André Øvstegård à l’AFP. « Greta Thunberg a lancé un mouvement de masse dans lequel je vois, peut-être, la principale contribution à la paix », a-t-il poursuivit.

Quelques mois plus tard, des milliers de lycéens et de collégiens répondent a son appel et se réunissent pour marcher afin de lutter pour « sauver nos avenirs ».

Devenu icône mondiale, elle enflamme les réseaux sociaux et hashtag #FridaysForFutur naît. Malgré tout, plusieurs personnes s’interrogent sur la légitimité de nominer une militante de 16 ans. Certain s’interrogent également sur sa véritable volonté ; naît de parents célèbres, certains laissent penser qu’elle ne serait qu’une marionnette,d’être une figure crée de toute pièce ou de ne chercher que la célébrité.

D’autre personne, comme Bart De Wever (un homme politique belge), déclare avec certitude que ce mouvement n’est qu’une perte de temps. Selon lui, les jeunes ne deviennent pas citoyens en se forçant a exprimer une opinion, mais plutôt en ayant une éducation.

B.I

B.K

C.M

Collège MAURICE JAUBERT

Sources:ouest-france.fr / lavoixdunord.fr / lefigaro.fr  Image: Pixabay