Histoire du camp de Canjuers

Créé en 1970, avec ses 35 000 ha de terrain, dont 14 hectares de camp bâti, le camp de Canjuers est le plus grand champ de tir d’Europe occidentale. Déjà partiellement utilisé entre les deux guerres, il sert actuellement à l’instruction et à l’entraînement pour des unités françaises et étrangères.

Image associée

 

 

Le camp est ouvert localement pour les pèlerinages aux habitants des villages dont le terrain a été concédé par l’État. L’ ancien Brovès est  vidé de sa population il y a presque 40 ans pour faire place à un camp militaire (le camp de Canjuers).

  • 1950 : délimitation d’un champ de tir (Canjuers-Est)
  • 1955 : mise en étude d’un projet de 35 000 ha
  • 1962 : lancement du projet
  • 1963 : Le Président  Pompidou déclare à Toulon : « Tout est signé pour Canjuers »
  • 1969 : début des travaux, création de la 40e compagnie de camp
  • 1970 : début des travaux du camp bâti
  • 1971 : création du 61ebataillon mixte de génie Légion (61eBMGL)
  • 1972 : création du 40e groupement de camp
  • 1976 : installation de l’École d’application de l’artillerie à Draguignan et du 60eRA à Canjuers
  • 1984 : création du 3eCT/ 31erégiment du génie
  • 1998 : création de la garnison de Canjuers.

Une centaine de maquisards ont évolué dans le secteur du Malay, y formant le camp Lafayette (SAP, section atterrissage parachutage), et furent surtout actifs lors du débarquement de Provence. La classe a pu d’ailleurs assister à la cérémonie d’hommage des Maquis au Clos d’Espargon, localisé sur le site de Canjuers.

 

Auteurs: Mickaël et Sullivan

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_de_Canjuers

Laisser un commentaire