Journée de récompense à Marseille

Mardi 29 mai dernier, nous avons eu l’agréable surprise d’apprendre que nous étions les lauréats du concours du Prix du Gouverneur militaire de Marseille, notre blog ayant été primé parmi les travaux des 12 classes en compétition cette année. Le blog a été récompensé non seulement pour sa mise en forme mais aussi pour la richesse du contenu présenté, qui a été le fruit des nombreuses actions que nous avons pu réaliser au cours de l’année.Le temps de la surprise passé et une fois la bonne nouvelle communiquée aux élèves ravis, il a fallu préparer dans l’urgence notre sortie à Marseille pour le lundi 4 juin, mais nous avons pu compter sur l’efficacité de l’armée pour organiser la journée, et en particulier sur l’adjudant-chef Mme Marilyn.

Un bus de l’armée est venu nous chercher à Fayence à 8 heures, direction Aubagne pour la visite du méconnu musée de la Légion étrangère. Aubagne est en effet le centre névralgique de la légion étrangère et, lors de la visite, nous avons pu découvrir tout l’historique de cette unité si particulière, ses hauts faits d’armes dont la légendaire bataille de Cameron au Mexique sous le Second Empire ainsi que des armes, objets et costumes d’époque.

Ce musée vaut vraiment le détour et présente quelques particularités, dont une crypte rendant hommage à tous les légionnaires ayant versé leur sang pour la France et contenant, telle une relique, la main en bois du commandant des légionnaires de Cameron (qui se sont retrouvés au début de la bataille à 60  contre 2000…) ainsi qu’une splendide place d’armes dominée par un majestueux monuments aux morts. La place peut accueillir jusqu’à 10 000 personnes lors des grandes cérémonies officielles ! Anecdote intéressante et remarquable, la légion exploite vers la Sainte Victoire (la fameuse montagne de Cézanne) un domaine viticole où des invalides de la légion sont réinsérés en produisant un vin classé très réputé au sein de l’institution militaire. Voilà une belle réinsertion solidaire qui devrait servir d’exemple !

Après la visite du musée, nous avons repris le bus en direction de Marseille et du fameux Vieux-port. Nous avons été reçus au cercle militaire, à proximité du Fort Saint-Nicolas, pour un déjeuner au mess en compagnie des officiers de la base de défense de Marseille, à partir de laquelle sont coordonnées toutes les opérations de la défense nationale pour la zone sud, dont le dispositif Sentinelle. Le mess est un bel endroit, offrant des vues imparables sur Notre-dame de la Garde, sur le vieux-port et le fort St-jean, non loin duquel se situe le fameux Mucem.

Une fois le repas terminé, et toujours en passant à travers les gouttes, le bus nous a conduit au château Saint-Victor, près du Prado, en passant par la corniche Kennedy. Le château St-Victor, ancienne bastide ayant appartenu à un industriel marseillais, a été revendu juste après la guerre en 1947 à l’armée, qui en a fait le siège et la résidence du gouverneur militaire de Marseille.

Une nouvelle fois, l’accueil fut exceptionnel, le soleil en prime. Les élèves et les professeurs ont reçu des prix très généreux (places de cinéma, beaux livres sur les opérations au mali, la marine nationale et les aviateurs, goodies, cadre avec la Marseillaise, etc.), une présentation du blog et de nos travaux a été faite devant l’auditoire avant de terminer cette belle journée sur un “goûter” pour les jeunes comme pour les grands. Vers 16h, nous sommes repartis en direction du Var, non sans apercevoir rapidement le Stade Vélodrome pour faire plaisir aux quelques élèves de la classe amoureux du ballon rond et de l’OM (certes pas tous…)

On peut dire sans se tromper que cette journée fut mémorable et que les élèves en garderont longtemps un excellent souvenir.

 

remerciements à

– le Général de division et Gouverneur Militaire de Marseille Marc DEMIER

-le  Général adjoint Jacques de LAPASSE

– le Colonel  PERRIER Patrick

– le Colonel Landes Erick

– l’Adjudant-chef Marilyn

-les membres de la légion étrangère pour leur accueil

-tous les partenaires de l’EN et de l’armée

Laisser un commentaire