Filet : La crise en Algérie

Les Algériens crient à la démocratie !!!

Le président Bouteflika a été président pendant 20 ans mais il est très malade et très âgé (82 ans) pour diriger un pays. Les Algériens craignent que le président soit manipulé par les ministres. Ils veulent plus de changements et plus de démocratie. Les Algériens contestent l’élection du président. Depuis 3 semaines, l’Algérie manifeste pacifiquement. Ces informations passent par les réseaux sociaux. Ces manifestations se passent en Algérie, notamment à Alger où il est pourtant interdit de manifester. Les jeunes (plus de 30 % de la population a moins de 15 ans) aspirent à davantage de démocratie. Ils n’ont connu que M. Bouteflika comme président.

Devant l’ampleur des manifestations, l’élection présidentielle a été reportée, sans qu’une nouvelle date ne soit donnée. La population se sent manipulée car en attendant, M. Bouteflika reste président et son équipe veut changer la constitution du pays.

Les algériens ont voulu une élection sans Bouteflika, ils ont Bouteflika sans élection…

Sources : « L’Actu » du 13 mars 2019 et du 16 mars 2019

M-S, E-M, L-CH