FILET : Les jeunes plus responsables que leurs parents !

Alors qu’à Paris, samedi 16 mars, des gilets jaunes saccagent les Champs-Élysées sans penser à la planète, une marche pour le climat se tenait non loin, paisiblement. La veille, et dans le monde entier, les jeunes  se mobilisaient  pour le climat en espérant réveiller les politiques et les faire agir. A croire que les jeunes sont plus responsables que les adultes.

Déjà, le 15 février 2019, les étudiants français entamèrent une grève pour le climat devant le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire. Un slogan : «zéro degrés zéro pointé», et des jeunes, munis de pancartes pour dénoncer le réchauffement climatique et le manque d’action des politiques. Ils promettent de se réunir et de manifester tous les vendredis tant qu’ils ne seront pas entendus et pris au sérieux.

C’est Greta Thunberg , une jeune suédoise de 16 ans, qui a lancé cet appel à la grève mondiale des jeunes pour le climat, en leur donnant rendez-vous le 15 mars. Son appel a été entendu : des milliers de lycéens et de jeunes de plus de 115 pays sont sortis dans la rue pour manifester.

Des milliers de jeunes Néerlandais ont manisfesté pour le climat le 7 février 2019 à La Haye © ANP/AFP/Remko de Waal

 

Les jeunes  mobilisés se rendent compte que leur génération sera la première à être impactée fortement et qu’elle va devoir faire face au réchauffement planétaire, aux migration climatiques, aux guerres qui risquent de se déclencher. Ils veulent agir avant qu’il ne soit trop tard.

« Notre biosphère est sacrifiée pour que des personnes riches, dans les pays comme le mien, puissent vivre dans le luxe »,  » Vous dites que vous aimez vos enfants par dessus tout et pourtant vous volez leur futur » dénonce Greta Thunberg à. la COP 24, le 12 décembre 2018 pour mettre les politiques face à leurs responsabilités.

Le nombre de militants ne cesse d’augmenter mais combien de jeunes sont prêts à poser des actes concrets dans leur vie quotidienne pour sauver la nature ?  Par exemple : la productions de smartphone nécessite la production de Coltan* , qui pollue et qui entraîne des guerres et le travail forcé de milliers de personnes ; prenant conscience de cette réalité*, combien de jeunes accepteraient de garder leur vieux smartphone au lieu de se précipiter sur les nouveautés ?

Là est la question.

*Métal provenant du Congo
*Sur ce sujet, voici un conseil de lecture : Blue Gold d’Elizabeth Stewart

Germain, Stanislas, Stefan – 4e