Synthèse : Alexeï Navalny, l’opposant de Poutine

Alexeï Navalny: l’opposant de Poutine

En août dernier, Alexeï Navalny, opposant de Poutine, est empoisonné. Il est placé dans l’un des plus durs pénitenciers de Russie qu’il qualifie de « camps de concentration ». Mais depuis quelques semaines, il est pris de fortes douleurs. Va t-il survivre ?

L’avocate d’Alexeï Navalny, un copposant de Poutine, a tiré la sonnette d’alarme à cause de la « détérioration rapide de son état de santé » alors qu’il avait était jugé « satisfaisant ».

« Il a passé trois semaines dans le coma il y a un an, rappelle Maria Pevchikh, à cause du gaz innervent Novitchok des agents des services secrets russes, même si l’état russe réfute cette hypothèse

Navalny se plaint « de fortes douleurs au dos et que sa jambe était paralysée, qu’il n’arrivait

Alexeï Navalny commons.wikimedia.org

pas à s’appuyer dessus. Il n’a réussi qu’à obtenir deux cachets d’ibuprofène depuis tout ce temps » écrit Lesonid Volkov, son adjoint.

« Même si il s’est rétabli rapidement, les effets néfastes d’un tel produit peuvent être très dangereux à long terme. Un rétablissement total peut prendre des années ou même ne jamais avoir lieu ».

L’opposant mis en silence

Son avocate n’a pas pu communiquer avec lui ce mercredi « Nous ne savons pas où Alexeï Navaldy se trouve et pourquoi on le cache à ses avocats » a écrit Léonid Volkov. Il a aussi des doutes sur le fait que le bureau administratif de la prison veut peut-être cacher son éventuel transfert à l’infirmerie.

Un « camp de concentration… »

Actuellement Navaldy est enfermé dans l’une des plus dure prison de Russie située à Pokrov qui est 100km à l’est de Moscou. Elle est comparable à un camp de concentration vu la discipline et la fermeté de cette établissement pénitencier. Il affirme sur les réseaux sociaux que cette vie est comparable à celle d’un Stormtrooper dans Star War.

La vie d’un opposant russe ?

C.D

D.D

Collège Jean Cocteau

Beaulieu-sur-mer

liberation.fr

20minutes.fr

sudouest.fr