Filet: Des musulmans persécutés à l’autre bout du monde

Les Ouïghours sont un peuple turcophone et à majorité musulmane sunnite habitant la région autonome ouïgour du Xinjiang en Chine et en Asie centrale. Ils représentent une des 56 nationalités reconnues officiellement par la république populaire de Chine. Ils sont apparentés aux ouzbeks.

HISTOIRE ET L’ORIGINE DES OUÏGHOURS.

Bien avant de se sédentariser dans la région qui constitue l’actuel Xinjiang, les Ouïghours ont été des nomades comme de nombreux peuples turcs. Ils sont signalés entre la Selenga (actuelle Mongolie et le lac Baïkal en Russie. En 657 , ils furent les alliés des Chinois contre les Gokturk occidentaux et contre l’Empire tibétin. Cela crée ensuite une rébellion du général An Lushan de la dynastie TANG .

LE GOUVERNEMENT CHINOIS IMPLIQUE DANS LA PERSECUTION DE LA MAJORITE MUSULMANE

Ces dernières années, la Chine s’est engagée dans « une lutte féroce contre l’idéologie extrémiste » responsable selon elle de diverses atteintes commises au Xinjiang et attribuées aux indépendantistes.

Aujourd’hui la Chine prend des organes purs des Ouïghours car ils ne fument pas et ils ne boivent pas pour les revendre au marché noir. Ils peuvent valoir 500000 dollars l’organe. Un journaliste américain soupçonne que les bénéfices sont partagés entre les établissements locaux du parti communiste chinois ainsi que dans les camps d’internement.