Société

Brève : Le racisme va-t-il faire son retour ?

Le racisme s’étend de plus en plus dans toutes les régions du monde. Au XIXe siècle, cela s’est aggravé en devenant des violences meurtrières, venant parfois même des policiers, contre les personnes noires , les juifs, les asiatiques et c…

Flickr.com

Le racisme est sans doute lié aux violences policières ou aux insultes venues de la part des personnes, moralement ou physiquement. Nous partons de l’exemple d’un homme nommé Georges Floyd, qui est décédé, étant victime de racisme. Cet homme est né le 14 octobre 1973 à Fayettville. Il est afro-américain connu pour faire du football mais aussi surtout pour sa mort tragique, le 25 Mai 2020 à Minneapolis, subissant des attaques policières, venus d’un homme nommé Derek Chauvin. Georges Floyd est mort à 46 ans laissant sa femme et sa fille Giana âgée de 6 ans.

Cette assassinat réveillera en Amérique le mouvement des Black Lives matters.

Les blacks lives matters : Les fondateurs de BLM(Black lives Matters) sont Alicia Garza, Opal Tometi et Patrisse Cullors. Alicia Garza a publiée sur Facebook un message intitulé « A love note black people ».

« La vie des noirs compte », est la traduction française des « blacks lives matters ». Le mouvement est né en 2013 après l’acquittement de George Zimmerman pour la mort de Trayvon Benjamin Martin

Trayvon Benjamin Martin,  est né le 5 février 1995 en Floride. Il a des frères et sœurs dont les prénoms sont : Javharis, Demetrius, et Takira. Ses parents ont le nom de Sybrina Fulton, et Tracy Martin. C’était le 26 février 2012, ou Trayvon, 17 ans, sort dans la rue le soir à 19h quittant la maison de sa petite amie pour aller à une épicerie acheter des bonbons. Pendant ce temps, George Zimmerman, qui lui a 28 ans, rôde autour du quartier, pour surveiller le voisinage après plusieurs cambriolages. Celui-ci appelle le 911, pour signaler un comportement «suspect». Il tire sur le jeune homme.

Trayvon est décédé d’une balle dans l’abdomen, avec une canette de soda et un paquet de bonbons à la main.

George Zimmerman saignait du nez avec une blessure à la tête. Il jura d’avoir agi en état de légitime défense.

 

Conclusion

Le racisme aujourd’hui est toujours présent, et nous voyons les séquelles de l’esclavage. Après l’esclavage, est apparue l’apartheid, qui est dur et violent, et ce système a été déclaré illégal. De nombreuses personnes en souffrent, et cela ne s’est toujours pas arrêté, tout le contraire, ça s’est empiré avec la pandémie du COVID.

 

Emma, Rahill, Oviyan, Adam