Filet : Black Lives Matter : C’est écrit Noir sur Blanc qu’il faut manifester pour l’égalité…

D’où vient le mouvement Black Lives Matter et comment a-t-il pris de l’ampleur ?

Tout a changé le jour de l’arrestation de Rosa Parks qui s’est assise à la place d’un blanc dans un bus le 1er décembre 1955 à Montgomery, ce qui lui a coûté une amende de 15$. S’en suivit Martin Luther King qui mena la campagne de protestation et le boycott des bus qui a duré 380 jours. Le 13 novembre 1956, la Cour Suprême des États-Unis supprime enfin les lois ségrégationnistes.

Rosa Parks dans un bus.
©Picryl

Le mouvement Black Lives Matter est relancé et prend de l’ampleur suite à la mort de George Floyd le 25 mai 2020. Cet homme est décédé à l’âge de 46 ans lors d’une arrestation par la police à Minneapolis aux USA, pendant laquelle Derek Chauvin, un policier blanc, l’a maintenu au sol en plaquage ventral avec son genou sur sa nuque. Mais George Floyd n’est pas le seul noir à avoir été victime de violences policières en 2020, d’autres victimes suivirent comme Breonna Taylor, Jacob Blake, Ahmaud Arbery, Rayshard Brooks… Suite à ce désastre, de nombreux jeunes ont manifesté partout dans le monde et notamment sur les réseaux sociaux tels que TikTok, Instagram et Tweeter dont des célébrités comme Ariana Grande, Billie Eillish, Rihanna, Drake, The Weekend, Cole Sprouse, Harry Styles et bien d’autres…

Manifestation pour Black Lives Matter
©Picryl

Une grande partie des personnes que nous avons interrogées pensent que ce mouvement peut apporter un changement positif. Certaines manifestations organisées sont parfois violentes et malheureusement certaines personnes en profitent pour déverser leur colère en utilisant la violence.

Il y a eu beaucoup de progrès dans la visibilité des noirs aux États-Unis depuis l’époque où ils étaient encore considérés comme des êtres inférieurs aux blancs. Certains sont devenus directeurs de grandes entreprises ou même des acteurs ou des idoles comme Will Smith, Kobe Bryant, Joséphine Baker (une des premières célébrités noires), Sky Jackson…

Seulement, il ne faut pas oublier que depuis le confinement, le taux de chômage chez les personnes noires a beaucoup augmenté par rapport à celui des blancs. 44% des noirs se trouvent actuellement en insécurité financière et 21% sont malheureusement frappés par la pauvreté, ce qui ne laisse que 35% de noirs sans problèmes financiers.

Pour faire court, peu importe nos origines, nous sommes tous égaux et nous devons le faire comprendre au monde.

 

Tajana B., Yara, C. J-F 4ème