Société

Les dangers des réseaux

Les réseaux sociaux sont apparus en 1997. 100 millions de personnes y avaient accès en 2020. Aujourd’hui, deux ans plus tard, on y retrouve 4,5 milliards de personnes dans le monde soit 54 % de la population.

Cette folie pour les réseaux n’est pas sans conséquence pour ses utilisateurs et certains se mettent inconsciemment en danger.

 

Sur TikTok, comme sur tous les réseaux sociaux, chacun s’expose et se met en scène. Mais, ici la moyenne d’âge est très jeune. Les réseaux sociaux sont normalement interdits aux moins de 13 ans, pourtant, TikTok est peuplé d’adolescents qui dansent en imitant des postures avec des propos déplacés.

Il y a eu plusieurs polémiques à propos de harcèlements et d’agressions à partir de vidéos déplacées, il y a des gens malfaisants qui commencent à en vouloir plus et à harceler, manipuler des jeunes enfants, aussi des escroqueries : des influenceurs qui poussent leurs fans à leur donner de l’argent. Ces problèmes se retrouvent aussi sur d’autres réseaux…

De plus les réseaux sociaux sont très addictifs, cela crée une dépendance, comme une drogue. A causse de cette addiction le fonctionnement neurologique se déséquilibre. Snapchat et Instagram sont les réseaux les plus addictifs et les plus dangereux.

 

Mais qu’en pensent les adultes?

Quand des enfants demandent un téléphone,  dans la tête des parents, c’est la catastrophe : la prochaine étape, ce sera les réseaux sociaux, le harcèlement, voire le suicide !

Interview

Nous avons interrogé la C.P.E du collège Don Bosco, Valérie Martin pour savoir ce qu’elle en pensait :

« Tout dépend de la façon dont utilise les réseaux sociaux, ça peut être très bien, ça peut être des outils qui peuvent servir dans différentes situations. Il faut faire de la prévention pour les plus jeunes par rapport aux dangers des réseaux sociaux. Il y a pas mal de dérives ( droit à l’image) , faut bien savoir dire non, ne pas y aller, et savoir aussi à quel âge on peut y aller. Il faut mettre des contrôles parentaux. J’autoriserai les réseaux sociaux à mes enfants le plus tard possible. En tant que C.P.E, j’ai déjà eu affaire aux dangers des réseaux sociaux: quand on ne sait pas s’en servir cela crée des histoires. Je ne peux pas préférer l’époque où cela n’existait pas, il faut s’adapter à son temps et mesurer les dangers. La solution pour éviter les dangers des réseaux sociaux est la prévention. Il faut respecter l’âge légal des réseaux sociaux, 13 ans. Il y a beaucoup de choses qui ont été améliorés sur les réseaux sociaux, mais ce n’est pas encore suffisant. Derrière les écrans il y a des gens malfaisants, c’est pour ça qu’il faut être prudents! »

Effectivement, il ne faut pas oublier que les réseaux sociaux ont aussi des points positifs, pour le travail ( boutiques en ligne, pub, nouveaux clients, …) mais aussi pour certains achat en ligne ( vêtements, accessoires, objets, …); ils permettent aussi de se divertir, d’être en contact avec ses amis, la famille… il ne s’agit donc pas de les laisser complètement de côté.

 

Un bon conseil: pour régler le problème des réseaux sociaux, il faut parler avec ses parents et se fixer des limites, par exemple le temps qu’on y passe.

FR, HK, MJ