Raydio. L'info du Lycée Raynouard

La webradio et le site d'information du lycée Raynouard de Brignoles, par les élèves et pour les élèves

Raydio. L'info du Lycée Raynouard
Nos articles

Comment communiquent les jeunes sur les réseaux sociaux ?

Pour commencer, qu’est-ce qu’un réseau social ? C’est un ensemble d’individus liés entre eux par des interactions régulières, dans notre cas sur internet.

Nous nous sommes d’abord posé la question suivante : comment communiquais nos parents avant l’arrivée de la technologie ? Ce voyaient-ils plus souvent ?

Et bien oui, ils se rencontraient plus souvent, bien plus souvent. Ils sortaient de chez eux en se donnant rendez-vous ou encore en s’appelant sur le téléphone fix. Ils se voyaient en réel.

Il arrivait qu’ils s’envoyaient notamment des cartes postales, mais cela commençait à se perdre déjà à leur époque.

Mais tout cela à changer au début du XXème : l’arrivée des réseaux sociaux, qui changea radicalement le moyen de communication des jeunes ; surtout en 2004 avec la fondation de Facebook par Mark Zuckerberg.

Venons-en au cœur du sujet. Le système de Facebook consiste à crée un profil, en donnant des informations personnelles, en partageant des publications et envoyer des messages privés. Depuis quelques temps, les serveurs Facebook ont notamment développé la fonction d’appel vidéo.

Facebook est le premier réseau social, et était très populaire jusqu’au début des années 2010. Mais il n’a clairement plus la côte chez les jeunes : seulement 15% des adolescents déclarent que Facebook est le réseau social qu’ils utilisent le plus, loin derrière Snapchat avec ses 41%.

Snapchat attire donc bien plus la jeunesse, avec leur système de communication privée très développée : envoyer des photos (avec des filtres), des messages vidéo, des appels ou encore des groupes, réunissant plusieurs personnes. Les groupes sont utilisés fréquemment entre amis ou encore les groupes de classe, avec chaque élève de la classe à l’intérieur. Snapchat s’est aussi développé dans les stories publiques, pour afficher sa vie privée, des partages ou encore des alertes…).

Un autre réseau s’est beaucoup développé ces dernières années : Instagram. 22% des jeunes estiment qu’il est le réseau qu’ils utilisent le plus. Le principe est le même que Facebook, mais plus moderne ce qui attire les jeunes. L’utilisateur poste des photos, en commente et les like. Le système de storie est encore plus développé que sur Snapchat : on a la possibilité d’introduire un lien de questions, de sondage ou de musique.

Les adolescents utilisent donc les réseaux pour communiquer entre eux, afficher leur vie privée ou encore s’informer sur leur scolarité.

Mais le développement des réseaux a entrainé quelques problèmes : le cyberharcèlement. 13% des jeunes déclarent qu’ils ont déjà été cyberharcelés. Cette nouvelle ère pose aussi la question des données personnelles. A quoi peuvent bien servir toutes nos données personnelles dont disposent les réseaux ? Elle limite aussi les rencontres réelles, les sorties comme le faisaient les jeunes autrefois. Elle incite donc les jeunes à rester chez eux. Selon une étude de l’Insee, 25% des jeunes déclarent que l’utilisation des réseaux leurs permet de se sentir moins seuls, 16% d’être moins déprimés et 20% d’avoir une meilleure confiance en soi.

Enzo D.

Théo P.

1G3