« La nuit du misothrope » de Gabrielle Piquet

Cette bande- dessinée a été écrite et dessinée par Gabrielle Piquet. Elle a été publiée avec l’éditeur Atrabile, en 2017.
On peut supposer que cette histoire se déroule dans une grande ville des Etats-Unis. Une
vieille femme, Josepha qui y vit, voit malheureusement, chaque année, quatre
personnes disparaître dans la nuit du 4 au 5 août. Il n’y a aucune explication à ce
phénomène. On sait que les personnes les plus susceptibles de disparaître sont celles qui
sont isolées. On les surnomme les invisibles. Josepha, étant une personne bienveillante
et sympathique, décide de rendre visite à tout le quartier deux fois par semaine, surtout aux
personnes invisibles, pour ne pas les laisser sombrer. On apprend que Josepha a un frère
jumeau, qui vit avec elle et qui étrangement, se sent très serein la veille des disparitions.
Naturellement, Josepha se pose des questions et va se mettre à le suivre. Tout au long de
cette bande-dessinée, on va connaître l’histoire des anciennes disparitions, la vie de Josepha
et l’histoire du misothrope.
Un misothrope, selon les journaux et Josepha, est une personne qui est très discrète, qui
ne travaille pas et que l’on n’aperçoit pas quand on passe près de lui.                                                               Le choix de ce titre est reste clair et simple : il n’y a qu’une seule nuit où le misothrope apparaît, d’où le
déterminant article défini « la », et pas « une ». Ce qui donne : « la nuit du misothrope ».

Cette bande-dessinée est présentée très originalement. Les dessins sont très simples et
clairs. Souvent, le décor est représenté par des panneaux publicitaires, des façades de
briques et des trottoirs. C’est dessiné en noir et blanc et il y a très peu de paroles
prononcées par les personnages. A côté de chaque image, il y a un petit paragraphe
explicatif et c’est grâce à cela que l’histoire avance.

Je pense que Gabrielle Piquet a choisi un style plutôt moderne pour cette bande-dessinée mais, avec également une histoire qui me fait penser à de la science-fiction.
Pour conclure, je suis un peu mitigée par ce livre. Il est assez étrange mais original à la
fois. Gabrielle Piquet nous emmène dans un univers mystérieux avec du suspense. J’ai
apprécié lire son écriture et regarder ses dessins simples et fins à l’œil. En revanche, je suis
extrêmement déçue par la fin : je m’attendais à avoir des réponses et une
fin plus précise que celle-ci. L’idée est tout de même intéressante donc je vous conseille de
lire cette bande-dessinée qui est légèrement différente des autres !

Maéva.LD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.