Une année avec

Au « chœur » de Schindler L’influence de la musique dans « La liste de Schindler »

Le 15 novembre 2018, nous avons assisté à une conférence sur le rôle de la musique dans les films. Pour cela, Mr Mopin, chargé de mission par le Rectorat et professeur de musique, est venu nous présenter la place que la musique tient dans les films.

Une notion importante

Grâce à l’intervention de Mr Mopin, nous avons compris que le son est essentiel à l’image. En effet, pour qu’un film fonctionne,il faut de la musique et des bruits de fond qui nous font comprendre les situations. La musique vient ainsi créer une ambiance.

La musique manipule le public

Aujourd’hui, la musique est omniprésente au cinéma. En somme, la mélodie donne plus de vie à un film si elle est bien choisie. Il est du devoir des producteurs et des réalisateurs d’en sélectionner les meilleures. La musique est choisie pour nous faire éprouver un sentiment. Par exemple, la musique de « La liste de Schindler » produite par JohnWilliams est calme et douce pour nous faire ressentir beaucoup d’émotions empathiques -tristesse, chagrin, douleur, etc- qui sont nécessaires à la compréhension de ce film. Le but, c’est qu’ainsi la musique arrive à transmettre le message qu’elle véhicule.

Plusieurs fonctions

Les musiques présentes dans les films ont plusieurs rôles. Tout d’abord -comme expliqué précédemment- elles sont là pour communiquer des émotions avec son auditoire. On les utilise aussi pour marquer et accompagner musicalement certains mouvements comme courir, galoper, voler… Et pour accentuer des bruits sonores (pluie, bruits de pas, etc..).

Un peu d’histoire

Aux premiers temps du cinéma, les films sont muets. La musique que l’on entend est jouée en direct par un pianiste ou un orchestre. Les morceaux,déjà existants, sont puisés dans un répertoire thématique selon le déroulement du film. Très vite, on se rend compte que la musique peut accompagner l’image et soutenir l’action (poursuites, chutes, ambiances, etc..) et des compositeurs vont commencer à écrire de vrais morceaux pour les films.

Mado L., Loïs L., Loane V., Shaima A.