Journée à Marseille, des vidéos, du théâtre et le dénouement du Prix PACA

Le mardi 21 mai, nous nous sommes déplacés à Marseille dans le cadre du prix PACA afin de voir les travaux faits par les autres classes et de rencontrer ou revoir les auteurs des œuvres.

Une matinée animée !

Vers dix heures trente, après avoir pris un bref petit déjeuner, nous avons pu observer les expositions des différents établissements participants, de la photo aux cartes du monde en passant par des poupées de chiffon : tous les styles étaient au rendez vous.

Par la suite, nous nous sommes installés dans l’auditorium afin de regarder les créations théâtrales et multimédias sur les livres de la sélection. Nous avons ainsi pu, au travers de tous ces productions, voir le travail de toute une année des lycées de la Région, du trailer de film à l’humour scénique. L’imagination des participant n’est à présent plus à prouver !

Petite pause repas !

À midi et demi, quand la moitié des œuvres ont été montrées, on a pris une pause afin de manger et aussi demander, pour ceux qui le souhaitaient,une dédicace, une photo ou même un dessin aux auteurs présents lors de cette journée.

Une fin de journée en beauté !

Vers quatorze heures, nous sommes retournés dans la salle afin de regarder les performances des auteurs.

Chacun d’eux a brillé sur scène, comme par exemple M.Viguier qui a préparé un sketch ou M.Le Boucher et M.Andrea qui ont fait une « battle » de dessins.

Après la fin des représentations des auteurs, il était alors temps de distribuer les récompenses des votes aux établissement et bien sûr aux auteurs sélectionnés pour le prix.                                                                    Les deux heureux vainqueurs ont été M. Frédéric Viguier pour son livre Aveu de faiblesse et M. Timothé Le Boucher pour la bande dessinée Ces jours qui disparaissent, les établissements gagnants du vote ont été récompensés et ce fut la fin de cette journée à Marseille.

                                                                                                     Alexande B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.