Gros plan :       Syrie : Le martyre des enfants.

Depuis le 15 mars 2011, la guerre en Syrie a déjà fait plus de 450 000 morts dont 17 400 enfants.

Cette guerre civile menée par  le président Bachar El-Assad contre les rebelles syriens dans la Ghouta Orientale et dans le reste du pays continue. Les premières victimes sont les enfants tués ou blessés par les bombardements aériens ordonnés par le gouvernement.

Cela fait longtemps que les enfants ne vivent plus comme avant à cause de la guerre civile. Ils sont traumatisés et font semblant de tirer sur les avions du gouvernement.

Soupçon d’utilisation d’armes chimiques malgré  les traités internationaux.

De plus, certains pays, comme les États-Unis, détiennent des preuves démontrant que l’Etat syrien utilise des armes chimiques au chlore contre les populations syriennes ce qui est strictement interdit par les traités internationaux notamment celui de Paris que la Syrie a signé le 14 septembre 2013.

La Russie, le principal allié de la Syrie, se sert des bombardements pour tester de nouvelles armes sur les populations syriennes sans défense et détruisent des quartiers entiers. Les enfants eux essaient de raconter cette guerre avec des mots dans un pays ou la liberté de la presse n’existe pas. Mais les images parlent d’elles-mêmes comme le montre cette vidéo . Plus grave, les bombardements visent aussi les hôpitaux. D’après un reportage publié dans le Chicago Tribune du 25 février, il ne reste plus que 110 médecins dont 40 étudiants pour toute la Ghouta Orientale ce qui est très peu vu le nombre de blessés dans cette zone. Dans la Ghouta, zone assiégée et bombardée par le régime syrien, 400 000 civils, dont de nombreux enfants, sont pris au piège.

 

 

Yvan B.,  Loris L., PMC 4e E