Portrait : Faben : un artiste écolo qui a « du cœur »

L’artiste niçois réalise avec l’aide des collégiens plusieurs œuvres écologiques qui font passer un message.

Faben, de son vrai nom Benjamin Fabris, est un artiste multimédia (sculpture, peinture et art digital). Pendant 15 ans, il réalise des peintures sauvages (et il continue à en faire) dans les rues, sur les murs des voies ferrées ou dans les lieux abandonnés, que seules quelques personnes peuvent apercevoir à moins qu’elles ne soient déjà effacées.

Faben prend conscience de la courte durée de ses œuvres et décide alors de les réaliser sur des supports indélébiles.

Pour lui, l’Art doit être comme l’Amour : « spontané et magique, et doit refléter des émotions instantanées et chambouler le réel.»

Il a même créé un personnage : Mr Lover, que l’on peut retrouver dans plusieurs de ses œuvres. Mr Lover lutte pour rétablir le partage, l’échange et l’amour émanant de chaque personne.

Le moteur essentiel de Faben est le positivisme : « le positif entraîne le positif !»

 

Le Collège Henri Matisse

Faben a été contacté par le collège Henri Matisse il y a 3 ans pour le décorer, et il vient encore tous les mercredis pour encadrer des élèves dans divers travaux artistiques : street art, décoration de poubelles…

« Je travaille avec des personnes formidables », nous confit-il par téléphone.

L’environnement lui tient à cœur et il pense que tout le monde devrait se sentir concerné :« Nous ne sommes pas mieux que la nature ni mieux que les animaux ». Il fait également la décoration de poubelles de classe pour les mettre en valeur afin d’aider les élèves à ne plus confondre la partie papier de la partie « autres déchets ».

C.N., collège Matisse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.