TotalEnergies et la Russie, la séparation qui va tout changer.

« Sans pétrole russe, on arrête une partie de l’économie européenne ».

                           Dessin de Camille et Anastasia

 

Comment la multinationale qu’est TotalEnergies réagit-elle

face à la guerre en Ukraine ?

 

Le PDG de TotalEnergies coupe les liens avec la Russie.

Avant-hier, le PDG de TotalEnergies a annoncé qu’il n’achèterait plus de pétrole russe au plus tard d’ici fin 2022. Il a pourtant donné une interview sur RTL matin où il déclare ne pouvoir se passer de pétrole russe. Pourtant il suit les traces de ses concurrents BP et Shell. L’entreprise avait été attaquée et mise sous pression par de nombreuses ONG. Et Yannick Jadot l’avait accusée de « crimes de guerre ». Le PDG soutient toujours sa thèse de l’impact de cet acte sur l’économie européenne.

Question d’humanité ?

Le candidat écologique Yannick Jadot l’a beaucoup attaqué durant sa campagne politique. Patrick Pouyanné a répondu dans son interview dans RTL matin le mercredi 23 mars, dit « être en colère » et se sent « insulté » par les propos de ses détracteurs et dit qu’il n’a pas coupé les ponts avec la Russie par pression mais par humanité. Il a brandi, pour appuyer ses propos, une photo de deux employés en tenue de guerre qui sont partis se battre en Ukraine en déclarant : « Ce sont les deux héros de notre entreprise aujourd’hui » et bien qu’on ne puisse pas prouver l’authenticité de ce document, il aura créé un retournement de situation dans « l’affaire Total ».

Patrick Pouyanné dans son interview de RTL matin brandissant la photo des deux employés de total énergies engagés dans la guerre

 

Yannick Jadot et TotalEnergies

Yannick Jadot a vivement critiqué tous les aspects de TotalEnergies au niveau environnemental et récemment au niveau de la guerre se déroulant actuellement en Ukraine. Il a accusé les 100 000 employés du groupe pétrolier d’être des complices des, selon lui, « crimes de guerre » menés par la multinationale et on interprète facilement le geste de Patrick Pouyanné de brandir cette photo comme une réponse aux estimées « diffamations » de Yannick Jadot. Suite à la déclaration de TotalEnergies, en date du mercredi 23 mars, envoyée comme une bombe, d’une intention de « lancer une attaque contre diffamation » le candidat aux présidentielles a cessé l’affrontement. D’éventuelles poursuites judiciaires pourraient dégrader l’image du géant pétrolier qui pour se défendre d’accusations embarrassantes utiliserait une certaine forme de censure.

 

Conclusion

En conclusion, le géant pétrolier jouera un rôle crucial dans la crise que traverse l’Europe et le monde et impactera fortement tout ce qui touche à l’énergie en Europe.  Conflits diplomatiques, sociaux, énergétiques, politiques, géographiques. Que nous réserve cette crise qu’est la guerre en Ukraine ? Seul l’avenir nous le dira.

 

Luca

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.