Les conséquences de la loi 1905

La loi de 1905 permet une vraie séparation entre l’Etat et les Eglises ce qui engendre des conséquences politiques et sociales.

les conséquences politiques 

Tout d’abord, l’État ne représentera plus aucune d’entre elles et ne les financera plus.

De plus, n’étant plus financé par l’Etat, les cultes seront dépendant des dons même s’ils ont une aide indirecte car ils bénéficient d’une réduction d’impôt car étant considéré comme des associations culturelles.

Ils n’ont aussi plus le droit d’enseigner dans les établissements publics, ce qui vaudra la méfiance des catholiques envers l’école laïque dans certaines régions, et le secret religieux est reconnu.

Les lieux de culte d’avant 1905 appartiennent désormais à l’Etat.

les conséquences sociales

Il y aura aussi des conséquences sociales. Plusieurs troubles en France sont apparus notamment avec le 1er et le 2 février 1906 entre les forces de l’ordre et les fidèles. Il y a ainsi un pic de tension entre les républicains et les catholiques, le conflit perdurera jusqu’à l’entre-deux-guerres.

Pourtant, cette loi permettra à certaines religions jusqu’alors non privilégiées de s’épanouir.

Auteurs : Ambra, Coline, Pauline-2nd05

Source : patrogelaique; lumni; viepublique; gouvernement.fr