Les conditions et influences du débat démocratique au XXIe siècle

Démocratie (du grec demokratia, « gouvernement populaire ») : Régime politique, système de gouvernement dans lequel le peuple (« demos ») exerce la souveraineté, le pouvoir (« kratos »).

Comment se caractérisent les conditions du débat démocratique de nos jours ?

Un gouvernement en constante évolution

La démocratie se définit aussi par le débat et la discussion autour d’une future loi ou décision gouvernementale et par le respect fondamental de règles formelles empêchant toute sorte de violences ou de « dépassement » de sa propre liberté qui viendrait à nuire à la vie d’autrui. Cela permet à la population de vivre dans une grande liberté malgré tout contrainte par des règles formelles de bonne tenue pour permettre à chacun de vivre sereinement en société. Ainsi, la démocratie n’est pas un régime politique sans conflits mais une société (ou un type de société) dans laquelle les conflits sont ouverts et négociables selon des règles d’arbitrage connues.

Le débat mène directement à une évolution du système en fonction des besoins de la société.

=> C’est pour cela que la démocratie s’oppose à la dictature et au totalitarisme puisqu’elle permet une constante évolution au gré des besoins de la société et pas d’une seule et unique personne.

« La démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. » Abraham Lincoln 

Les médias et la démocratie

Les avancées technologiques font apparaître de nouvelles exigences et ont une influence sur la démocratie. Les médias sont aujourd’hui très nombreux et en sont la principale cause :

  • Les réseaux sociaux : l’essor de ces médias dont la principale fonction est le partage d’informations justes ou fausses mènent, dans le cas de fausses informations ou « fake news« , à une potentielle désinformation sur le débat démocratique. Ces personnes désinformées ne peuvent donc pas participer au débat démocratique puisqu’elles n’ont pas les connaissances nécessaires.
  • Les autres médias (presse, chaines télévisées, radio…) : plus surs que les réseaux sociaux puisque ce sont des personnes qualifiées qui donnent ou vont chercher les informations.

Ces médias représentent une influence majeure dans la société d’aujourd’hui. La confiance de la population portée sur ces médias est responsable de cette influence, qu’elle soit bonne ou mauvaise.

Les conditions du débat démocratique

On sait donc que le débat démocratique se base sur la participation des citoyens. Autrement dit, dans une démocratie, il est possible pour les citoyens de discuter, de remettre en question ou de problématiser les sujets politiques divers.

Pour participer au débat démocratique, il faut être bien informé du sujet sur lequel on souhaite débattre. L’information constitue en effet la base de la construction du débat, puisqu’elle permet d’obtenir les connaissances nécessaires à la discussion sur un sujet particulier => Le rôle des médias est donc essentiel.

L’éducation est aussi primordiale, elle enseigne l’éthique de vérité qui permet de poser les bases avant de commencer à débattre. Il n’y a donc de vrai débat possible en démocratie que lorsque les participants s’accordent sur des valeurs communes, sur une éthique de vérité commune.  Il est aussi important d’avoir le point de vue le plus objectif possible puisqu’on parle souvent de sujets ne concernant pas uniquement une seule personne mais bien d’un groupe de personnes ou de l’entièreté de la population. C’est là qu’intervient l’éthique de vérité puisque la démocratie cherche toujours à satisfaire la majorité pourvu que cette majorité ait « raison ».

Toutes ces conditions sont essentielles au débat démocratique pour une vie en société saine et, évidemment, démocratique.

Rayan T°11

Sources : connaissances personnelles et sites :

https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mocratie

https://www.lorientlejour.com/article/1155540/les-conditions-du-debat-democratique-entre-liberte-dexpression-et-relativisme-des-opinions.html