2020-2021

La gestion des énergies et des transports dans les villes

Aujourd’hui, les trois principales sources d’énergies utilisées dans le monde sont le pétrole, le gaz naturel et le charbon (trois énergies fossiles). Elles représentent environ 84 % de la consommation d’énergie dans le monde. Cependant, les énergies renouvelables sont de plus en plus utilisées, comme les barrages hydroélectriques, les panneaux solaires ou les éoliennes. Ces trois énergies sont propres et renouvelables, elles utilisent la nature, sans la détruire, pour créer de l’électricité. Certaines villes comme Paris ou Toulouse installent des panneaux solaires en toiture des bâtiments, des mobiliers urbains solaire autonome (banc, lampadaire, abribus…).

Une des plus grosses sources de pollution urbaine provient des voitures. Elles fonctionnent grâce au pétrole (essence, diesel) qui est un combustible polluant produisant du CO². Pour diminuer ce problème, les constructeurs automobiles s’engagent à construire des véhicules hybrides ou électriques (tels que Peugeot ou Toyota). De récentes études ont prouvé que la voiture électrique n’était pas si écologique qu’elle en a l’air ! En effet, une forte pollution se constate lors de la construction des batteries qui sont créées, comme beaucoup de nos technologies, à partir de minéraux rares. Ces minéraux sont difficiles à trouver, limités et les créer artificiellement pollue énormément. Pour résoudre cela, certains ingénieurs étudient les voitures à hydrogène qui polluent très peu, qui ont un coût moindre au moment du rechargement et dont l’autonomie est meilleure. Pour l’avenir automobile, les constructeurs devraient opter pour des voitures à hydrogènes (Toyota, Hyundai), plus légères. Afin de limiter autant que possible la pollution, il est préférable de favoriser les transports en commun ou le vélo.

Pour éviter la pollution, les villes mettent en place des installations ou des infrastructures comme un maximum de pistes cyclables qui permettent de fluidifier le trafic, des parkings relais pour les personnes habitants trop loin des transports en commun pour pouvoir y accéder, des places de parking réservées aux voitures électriques afin de recharger sa voiture durant le stationnement. Dans les métropoles, il y a du stationnement spécifique au covoiturage ce qui permet aux personnes qui ont la même destination d’utiliser un seul véhicule.

Les villes doivent appliquer à la Loi du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) dont les enjeux principaux sont :

  • La rénovation du parc de bâtiments existants
  • L’amélioration de la performance énergétique et environnementale des bâtiments neufs
  • Le développement des transports propres,
  • La lutte contre les gaspillages et la promotion l’économie circulaire,
  • Le développement des énergies renouvelables

Toutes ces initiatives permettent de réduire la pollution et le réchauffement climatique et aident à la sauvegarde de la planète.

Sources :

Article rédigé par : Alexandre L, Loïc N et Romain L.