ArchivesPlanète

Gros plan : Qu’est-ce que le 7e continent ?

Qu’est ce que le septième continent ?

Le septième continent est un amas de déchets plastiques, chaque déchet mesure au maximum 5 mm. Ces déchets vont jusqu’ à 30 mètres de profondeur jusqu’à la surface. Il y a cinq vortex provoqués par la loi de Coriolis ( toute particule en mouvement dans l’hémisphère Nord est déviée vers l’hémisphère Sud ) de plastique qui tourne dans une spirale inextricable (dont on ne peut en sortir). La force centripète (qui tend à rapprocher du centre ) emporte 80% des déchets des continents.

Combien y a t-il de continents plastiques ?

Ils sont au nombre de cinq :
Le premier,la grande poubelle du Pacifique;Découvert par Charles More en 1997 .Il y a eu 7 expéditions dans cette zone de 3,4 millions de kilomètre. Il découvre 334 777 fragments de plastiques . La Sea Education Association (une organisation de recherche privé ) en 2010 au large des États Unies .Dans cette zone, se trouve 200 000 débris par KM² mais pas plus de 1100 tonne de plastique . En 1930 le bateau goélette était guidé par des satellites pour se rendre ou la concentration de déchet.

La troisième se situe en mer Méditerranée. Une expédition de la MED ( Méditerranée en danger ) trouve une nouvelle zone en 2010; de 115 000 par kilomètre² le poids total est de 600 tonnes et en moyenne de 1,8 milligramme par déchet . Mais ses chiffres peuvent considérablement augmenter .

Quels sont les causes et les conséquences ?

Les déchets qui peuplent les océans proviennent en effet à 80% des terres, portés par le vent ou les rivières, le reste tombant des navires de commerce.
La concentration de micro plastique a été augmentée par 100 en 40 ans au Pacifique Nord. Les plastiques mettent des centaines d’années à se dégrader. Même si le réchauffement climatique divise les morceaux de plastique, c’est en réalité bien pire . La durée de dégradation peut prendre de jusqu’ à 450 ans pour des bouteilles . Mais la dégradation dépend également de certains facteur environnementaux:
-sous l’action chimique (ils se décomposent et se détruisent )
-sous l’action mécanique le plastique se fragmente ( mais les fragments restent des polymères plastiques stables et durables ). Sans compter que ces déchets génèrent des substances toxiques dans les océans et peuvent créer un déséquilbre des écosystèmes.

Quels sont les solutions à ce problème ?

Des opérations de nettoyages, des gyres océaniques,( gigantesques tourbillons d’eau formée dans l’ensemble de courants marin.) ont été entreprises ou sont à l’étude comme le projet américain «Kaisei». En limitant la consommation d’emballages en les recyclant et en les réutilisant au maximum ou en recherchant d’autres alternatives. Aucun Etat n’assume le coût ni les conséquences de ce problème car les zones sont hors des eaux nationales et des ZEE( zones économiques exclusives).

C.E., A.U., A.A. & N.S. 4e4