ArchivesSociété

Filet: la journée de la femme en question

En faveur  de la femme,  une journée a été créée le 8 Mars pour que la femme  puisse dénoncer ses problèmes. Toutefois, plusieurs personnes ne comprennent  pas que la  femme ait une journée en sa faveur contrairement  à l’homme qui lui n’en a pas…

Des associations défendent la femme comme le CNIDFF, le Centre National  Information  sur les Droits de la Femme et de la Famille.
La femme est victime de différentes formes de discrimination comme la rémunération : une femme est encore aujourd’hui moins bien payée qu’un homme, une femme ne va pouvoir conduire dans certains pays ou va être considérée comme étant uniquement capable de donner naissance à un enfant dans d’autres.

La parité :
De nombreuses personnes pensent que la journée de la femme est une journée comme les autres alors que d’autres affirment que c’est une journée qu’il faut garder de manière à soutenir les femmes qui sont victimes de maltraitance…
Il est dit que dans certains pays les droits de la femme ne sont pas respectés, que leurs droits sont en danger. Les droits des femmes sont souvent mis en danger et pas respectés. La place des hommes dans la société occidentale est compliquée. Certaines femmes prétendent qu’être un homme est difficile et elles n’aimeraient pas en être un…
Si une journée de l’homme était mise en place, ce serait une égalité par rapport à la femme, une façon de remettre les compteurs à zéro… D’autres prétendent au contraire qu’il faudrait supprimer la journée de la femme pour être à égalité car la journée de la femme ne servirait à rien car elle devrait avoir lieu tous les jours de manière à prôner un respect permanent.

La femme est victime de différentes formes de discrimination comme la rémunération : une femme est encore aujourd’hui moins bien payée qu’un homme, une femme ne va pouvoir conduire dans certains pays ou va être considérée comme étant uniquement capable de donner naissance à un enfant dans d’autres…

 

S.K D  / L.C /J.D / R.E / I. M 4e2