Gros plan : Le réchauffement climatique en question

Plus personne n’ignore la problématique du changement climatique. Beaucoup d’ entre nous peuvent percevoir ses effets. Canicule en été, hiver sans neige, dérèglement du climat (« il n’y a plus de saisons »), inondations dans un coin de l’Europe , de terribles sécheresses dans un autre. Le changement climatique se manifeste sous des formes diverses.

Les conséquences du changement climatique  sont  graves. L’humanité doit réduire d’urgence sa consommation d’énergies fossiles, et ses émissions de gaz à effet de serre, sous peine de voir ces phénomènes s’intensifier au fil des années. Le réchauffement climatique multiplie les phénomènes météorologiques extrêmes : les catastrophes d’origine naturelle seraient décuplées à cause de l’augmentation de la température sur la terre et dans les mers. Cyclones, ouragans, sécheresse, canicule, pluies diluviennes, inondations, tempêtes ont vu leur nombre et leur intensité progresser de façon significative depuis les années 1980, et cette progression est une conséquence directe du réchauffement planétaire, selon l’avis des climatologues du Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC). 9 catastrophes sur 10 dix sont maintenant liées au climat et au cours des 20 prochaines années elles ne feront que croître en nombre et intensité, selon les Nations Unies. La moyenne annuelle de ces trente dernières années a été de 615 catastrophes naturelles avec 66 000 morts et 95 milliards de dollars de dégâts. Avec 950 catastrophes de grande ampleur, les catastrophes naturelles ont été particulièrement dévastatrices en 2010 avec 295 000 morts et 130 milliards de dollars de dégâts. L’accroissement de la population vivant dans les régions côtières augmente le nombre de personnes touchées par l’élévation du niveau des mers et des océans; les inondations et les destructions liées aux phénomènes météorologiques sont très violents sur les côtes. Entre 70 et 90 cyclones sont relevés tous les ans dans le monde et ce chiffre reste stable : mais selon une étude du GIEC, les cyclones sont d’une intensité supérieure (davantage de cyclones d’intensité 4 ou 5, accompagnés de vents de plus de 200 km/h). Depuis 2004, une très forte saison cyclonique est constatée par les météorologues : Katrina à la Nouvelle Orléans, Rita dans le Golfe du Mexique, Wilma dans la mer des Caraïbes, Sidr au Bangladesh, Nargis en Birmanie… La liste des cyclones de forte intensité et donc particulièrement  dévastateurs est de plus en plus longue ces dernières années.

Source : pixabay

Le réchauffement de l’eau et la fonte des glaces font monter le niveau des mers, ce qui met en danger de nombreuses îles et terres basses, comme les Pays-Bas ou le Bangladesh. Le 21ème siècle sera peut-être le premier à voir l’apparition de « réfugiés climatiques ». Si les prédictions les plus noires se réalisent, des nations archipels, comme les Maldives, pourraient être rayées de la carte. Les conséquences géopolitiques seraient énormes.

Ces bouleversements climatiques perturbent la faune et la flore, dont la    répartition géographique tend à se déplacer vers le nord. Ces changements impactent l’agriculture, la santé, l’économie. Ils font vaciller les modèles de société engendrés par l’économie de marché. En plus les progrès technologiques,  insistent sur le besoin de revoir entièrement nos modes d’organisation sociétale. Le gaspillage et la surconsommation doivent être limités, tandis qu’il faut limiter les transports inutiles de marchandises.

L’élévation du niveau de la mer et les inondations provoquent la migration des populations. Les petits états insulaires sont en première ligne. On estime à 250 millions le nombre possible de réfugiés climatiques en 2050. Le réchauffement climatique est le constat d’une augmentation de la température terrestre moyenne sur de longues périodes.

Les animaux qui risquent de disparaître avec le réchauffement climatique:

-Les ours polaire, -Les manchots,-Les pikas, -Les pandas, -Les phoques, -Les tortues de mer, -Les macareux, -Les koalas,- Les orangs-outans, -Les grenouilles,-Les léopards des neiges et les éléphants.

* Qu’est-ce que le réchauffement climatique ?

Le réchauffement climatique est un phénomène écologique qui est apparu au début du XXe siècle et qui est caractérisé par une élévation de la température de l’atmosphère et des surfaces océaniques au niveau mondial. Exemple : La fonte de la banquise est due au réchauffement climatique.

A.K/A.J 4ème – Collège Risso

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *