Réforme du bac – A la demande du ministre, les élus du CAVL de l’académie de Nice se retrouvent pour discuter de la réforme.

Journée de réflexion sur la réforme du Bac.

Le 10 janvier, les élues et les élus de l’académie de Nice se sont retrouvés pour discuter de la réforme du Bac, afin que Grégoire, notre élu au CNVL, puisse faire remonter des idées lors du prochain conseil qui se déroulera, le 24 janvier, au Ministère à Paris.

De nombreuses questions sont apparues : trimestres ou semestres ? Contrôle continu en cours de formation seul ou examens finaux également ? Quelle part pour le contrôle continu ? Un tronc commun citoyen, ou un tronc commun par filière ? Autant de questions qui ont animé une discussion riche de propositions.

Parmi celles-ci, Grégoire pourra notamment faire remonter au CNVL la proposition d’un tronc commun citoyen, la valorisation de l’enseignement technologique au sein de l’enseignement général, l’amélioration de l’aide à l’orientation des élèves, le changement des enseignements d’exploration pour en faire de réelles pistes d’orientation… Quelques éléments de réflexion qui ont émergé des ateliers proposés. A la fin de cette journée, les élus et les élues ont réagi à un article du 8 janvier 2018 de FranceInfo sur la réforme, intitulé « Fin des séries S, ES et L, grand oral, rattrapages supprimés : à quoi pourrait ressembler le bac nouvelle version ? ». Ils se sont accordés sur certaines questions à poser lors du CNVL : que deviennent les classes et sections internationales ? Pourquoi les bouquets évoqués ne proposent pas davantage de transdisciplinarité en associant matières scientifiques, littéraires, technologiques, économiques et sociales ? Que deviennent les actuelles options facultatives ? Et encore bien d’autres interrogations.

Les élues et élus attendent avec impatience les retours de Grégoire suite au CNVL !

Eloïse Q.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.